L’enquête sur vos lieux fictionnels de confinement préférés et détestés

Dans quel lieu fictionnel (littérature, cinéma, peinture, jeu vidéo …) : 1) Vous adoreriez passer votre confinement ? 2) vous détesteriez passer votre confinement ? Répondez à cette enquête rapide : https://2424088.survey.fm/votre-lieu-fictionnel-de-confinement Vous pouvez le faire autant de fois que vous voulez ! Les résultats seront présentés dans un billet d’espace&fiction.

Buffet froid. Cartes et cadavres exquis

L’extraordinaire première scène de Buffet Froid (B. Blier) est la seule du film qui soit précisément localisée et la seule à mettre en scène des cartes, celles de la station RER de la Défense. Elle est pourtant aussi énigmatique que l’ensemble du film. /\ In Buffet Froid (B. Blier’s movie), the first scene is the only one to be precisely localized and the only one to display maps, those of the RER train station of La Défense. However, the scene is as enigmatic as the whole movie.

L’armée des ombres (affiche)

Merci au Cartographe (voir aussi ici ) pour ce superbe et sophistiqué spécimen collecté sur Twitter et que nous épinglons à notre tour sur (e)space&fiction. Il s’agit de l’affiche japonaise originale du film de Melville L’Armée des ombres (1970) qui dispose les visages des acteurs autour d’un prisonnier dont la chemise prend la forme d’une…

Un film-géographe. La vie privée de Sherlock Holmes par Billy Wilder

Troisième et dernier billet consacré au n° 2 de la revue de cinéma Cinétrenss sur cinéma et cartographie : une analyse de la géographie singulière La vie privée de Sherlock Holmes, chef d’œuvre abîmé de Billy Wilder. /\ Third and last post dedicated to the issue #2 of the Cinema Journal Cinétrens about cinema and mapping : an analysis of the singular geography of Billy Wilder’s broken masterpiece : The Private Life of Sherlock Holmes.

Les pensées conjointes de la cartographie et du cinéma. Cinétrens n°2, éditorial.

Ce deuxième billet reprend l’éditorial écrit par Barnabé Sauvage et Clément Dumas pour le numéro 2 de la revue Cinétrens consacré à la cartographie /\ In this post, we republisheds the editorial written by Barnabé Sauvage and Clément Dumas for the issue #2 of the review dedicated to cartography.

Les cartes de Noël / Christmas (Geo)greeting Cards

Dans la série des billets de Noël d'(e)space&fiction, une série de cartes (géographiques) de vœux sélectionnée par Atlas Obscura dans la collection de la New-York Public Library./\ In the series of (e)space&fiction Christmas posts, here is a series of (geo)greeting cards selected by Atlas Obscura from the New York Public Library collection.

La carte manquante d’Astérix / The Asterix Missing Map

A l’occasion d’une polémique (très confidentielle) à propos de la carte du nouvel album Astérix et la Transitalique, on revient sur certains enjeux cartographiques de la célèbre BD. /\ On the occasion of a (very confidential) controversy about a map in the new album Asterix et la Transitalique, we adress again some of the cartographic issues at stake in the famous series of comics.

Le film dans la pratique de la géographie – Colloque à Bordeaux du 26 au 29 mars 2018

Un appel à communications pour un colloque sur « Le film dans la pratique de la géographie » vient de paraître. L’objet est de réunir les géographes qui utilisent le film dans la pratique de leur discipline. /\ A call for papers for a conference on « The film in the practice of geography » has just been published. The aim is to bring together geographers who use the film in the practice of their discipline

Topographie intérieure / Inner Survey. The Lost City of Z. James Gray

Le film de James Gray incorpore tous les ustensiles de l’explorateur : cartes aux vastes zones blanches de territoires inexplorés, théodolites, boussole … mais il s’avère rapidement que cette exploration aventureuse de l’Amazonie est aussi, voire d’abord, intérieure. /\ James Gray’s movie includes all the usual tools of an explorator : maps with huge blank space representing unknown territories, theodolites, compasses … But it appears very soon that this adventurous exploration of Amazonia is also, and mainly, an inner survey.

Citation : « Si seulement Bergotte les eût décrits dans un de ses livres »

Aller aux Champs-Élysées me fut insupportable. Si seulement Bergotte les eût décrits dans un de ses livres, sans doute j’aurais désiré de les connaître, comme toutes les choses dont on avait commencé par mettre le «double» dans mon imagination. Elle les réchauffait, les faisait vivre, leur donnait une personnalité, et je voulais les retrouver dans…