Movements detector in Alien / Le détecteur de mouvements dans Alien

Ripley using the aliens detector / Ripley utilisant le détecteur d'aliens

In Alien, the Ridley Scott’s movie, the science officer Ash designs a tracking device to detect moving objects. By this way, the Nostromo’s crew hopes to locate and eliminate the « 8th Passenger » that is hidden in the ventilation ductwork.

Dans Alien de Ridley Scott, Ash, l’officier scientifique, conçoit un détecteur permettant de repérer les objets en mouvement. C’est ainsi que l’équipage du Nostromo espère pouvoir localiser et éliminer le « 8ème passager », caché dans le réseau de conduits de ventilation.

English Français Reference

English

When Ash presents his invention to the crew, he tells Captain Dallas that it hasn’t got much of a range, but within a certain distance, it gives off a signal. In response to a question from Lt. Ripley, Ash added that this detector reacts to micro changes in air density.

The detector display / L’écran du détecteur

The device has a display with a blue grid on which tracked objects are represented by dots. The frequency of the sound signal increases when a moving object gets nearer.

The device is used  for locating the alien in the ship, but also to determine the user’s position relating to the alien,  a threat that may spring up anywhere  any time.

Note finally that just after Ash has presented its detector, Captain Dallas also consults a map of the ventilation ductwork.

We could ask the question of the scientific realism of this invention… But Alien stays a science fiction movie.

It would be interesting to follow the evolution of the detector over the next episodes…

Français

Alien tracking on detector's display / Alien en mouvement traqué sur l'écran du détecteur

Quand Ash présente son invention à l’équipage, il explique au Capitaine Dallas que l’appareil n’a pas une très grande portée, mais qu’il émet un signal à partir d’une certaine distance. En réponse à une question du Lieutenant Ripley, Ash ajoute que ce détecteur réagit aux micro-changements de la densité de l’air.

L’appareil dispose d’un écran présentant un carroyage bleu au sein duquel les objets repérés sont représentés par des points. La fréquence du signal sonore est d’autant plus forte que l’objet en mouvement est proche.

Si l’appareil est utilisé pour localiser l’alien au sein du vaisseau, il l’est aussi pour se positionner par rapport à l’alien, menace pouvant surgir de toute part,  à tout moment.

Notons pour finir que juste après que Ash a présenté son détecteur, le Capitaine Dallas consulte également un plan du réseau de conduits de ventilation du vaisseau.

Captain Dallas consulting a map of the ventilation ductwork / Le Capitaine Dallas consultant le plan du réseau de ventilation

Nous pourrions nous poser la question du réalisme scientifique de cette invention… Mais Alien reste un film de science-fiction.

Il serait par contre intéressant de suivre l’évolution du détecteur au fil des épisodes qui ont suivi…

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre: Alien
  • Author/Auteur : Ridley Scott
  • Year/Année : 1979
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : Science-fiction
  • Edition : Brandywine Productions, Twentieth Century-Fox Productions
  • Language/Langue : En
  • Machinery/Dispositif : Movements detector
  • Location in work/localisation dans l’œuvre : 53 min
  • Geographical location/localisation géographique : Imaginary
  • Remarks/remarques : Spaceship : The Nostromo

2 réflexions sur “Movements detector in Alien / Le détecteur de mouvements dans Alien

  1. Dans Alien II le Retour, plusieurs décennies après les évènement d’Alien I, les Marines coloniaux utilisent le détecteur de mouvement MT-57 modèle A2 (ou type MT57A2). D’abord utilisé par les forces de police et les secouristes, il s’agit d’un émetteur à ultrasons de grande puissance couplé à un récepteur doppler qui filtre les signaux reçus pour indiquer les objets en mouvements dans son champ d’action (sa portée atteint les 1000m. en espace dégagé, mais se réduit à une vingtaine de mètres en intérieur, en présence de structures de construction).

    Les principales limitations de cet appareil sont, outre sa portée réduite en espaces clos, sa facilité de détection (l’émission d’ultrasons à hautes fréquences pouvant facilement être repérée par un ennemi disposant d’un matériel d’écoute…), et sa sensibilité au brouillage et aux leurres (un ennemi bien équipé pouvant perturber voire fausser les indications de l’appareil). C’est l’exemple type du gadget en apparence décisif – les Américains en ont produit beaucoup pendant la guerre du Viêtnam – mais dont l’impact est tributaire de l’entraînement, du courage, de la qualité de l’encadrement, de la connaissance du terrain et de l’ennemi, de la qualité des doctrines militaires.

    Selon une légende populaire, les capteurs audiovisuel des marines coloniaux et le pupitre de commandement du Transport de troupe M577A3 avaient déjà inspiré le programme Land Warrior du Darpa, qui a lui-même inspiré le programme FELIN de la DGA française. Avec le soutien de la Darpa, l’entreprise Lumiyene Inc est en train de développé un détecteur de mouvement qui fait paraître Aliens II pour un film prophétique.

    A lire sur Capital // L’US Army pourrait s’équiper d’une technologie similaire au célèbre radar des films “Alien” (https://www.capital.fr/entreprises-marches/lus-army-pourrait-etre-equipee-dune-technologie-similaire-au-celebre-radar-des-films-alien-1354502)

    J'aime

  2. Pingback: The Great Map of Movieland | (e)space & fiction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.